Le mot “dating” est omniprésent dans notre société à travers les applications et sites de rencontre dédiés à rapprocher des inconnus. Pourtant, le paradoxe démontre que malgré la multiplicité des rendez-vous, les gens n’apprennent plus réellement à se connaitre. Les uns ne jurent que par des critères souvent superficiels dans leur vie amoureuse. D’autres idéalisent et font des projections sur des individus qu’ils n’ont vu qu’une fois.

Dans cette optique, les géants du marché de la rencontre ont encore de beaux jours devant eux. Doit-on percevoir le nombre croissant de célibataires comme un simple fait de société ? Est-ce plutôt une tendance inquiétante à rêver d’un idéal utopique en amour ? Explications !

Le marché des rencontres donnant un accès à de nouvelles catégories de personnes

Il ne faut pas se fourvoyer ! Les algorithmes de Tinder et autres applications nous maintiennent généralement avec des individus de milieux sociaux plutôt proches. Les aristocrates ont peu de chances de croiser des gens de cités difficiles dans la vraie vie tout comme sur les sites et applis de rencontres.

Ceci dit, il est fréquent de trouver des personnes émanant d’autres cultures, partageant des passions diverses. Les voyageurs se mêlent plus facilement aux locaux qu’ils auront au préalable connus en ligne et avant tout validés sur des critères physiques.

Ces portraits variés que nous n’avons jamais retrouvés dans nos cercles sociaux nous ouvrent de nouvelles perspectives. Du moins nous le percevons comme tel. La différence suscite la curiosité et nous permet d’alimenter davantage notre imagination qu’avec des profils de personnes que nous avons coutume de croiser.

Un accès à de nouvelles cultures

Les premiers rendez-vous entre individus issus de cultures diverses et ne parlant pas la même langue sont devenus communs. Cette découverte soulève fréquemment de l’enthousiasme chez le célibataire qui peut se dire que s’il est souvent seul, c’est parce que les gens de son milieu ne lui ont pas apporté entière satisfaction.

Les habitués de City trips et voyages lointains ont généralement bien des histoires à raconter. Leurs rencontres se transforment parfois en anecdotes croustillantes, voire en romances. Si ces dernières peuvent mener vers le grand amour, d’autres mettent en lumière certaines réalités.

Différentes cultures, religions et milieux sociaux ne font pas toujours bon ménage sur du moyen terme, même en cas de coup de foudre. Devant un système de valeur propre à chacun, l’espoir de trouver l’âme-soeur se mue souvent en désillusion.

Un renouveau perpétuel en quête de l’idéal absolu

Les célibataires multipliant les rendez-vous ont une propension naturelle à être plus difficiles. Ceci est fréquent chez un nombre important de femmes inscrites sur les applications de rencontres. Exagérément sollicitées par la gent masculine, elles ont le sentiment de pouvoir choisir leur prochain partenaire comme dans un catalogue de prêt-à-porter.

Souvent, ces hommes qui se muent en produits à consommer ne leur coûtent rien. Mieux, certaines jouissent de la générosité d’âmes charitables pour sortir à moindres frais.

Loin de vouloir stigmatiser un genre, je me dois de préciser que seuls quelques mecs enchainent les conquêtes féminines. Or, ils sont une minorité face à des filles qui concentrent presque toutes leur énergie sur un petit pourcentage d’hommes.

Peu importe le sexe, celles et ceux qui ont davantage le choix en profitent pour peaufiner leurs critères. Tout comme n’importe quel prestataire qui peut augmenter ses prix devant une forte demande, ces solos séduisants évitent de perdre trop de temps dans leur vie sentimentale.

Lisez aussi : Pourquoi certains hommes ne répondent pas sur Tinder ?

L’abondance qui peut faire tourner la tête

Cette abondance réelle ou imaginée crée des critères parfois saugrenus qui ne semblent pas prioritaires dans la recherche d’un(e) partenaire. Une forme d’idéal se construit sur base d’un ou plusieurs entretiens. Rien ne dit cependant que la personne fera l’affaire une fois qu’elle sera engagée pour le poste.

Les qualifications requises sont aussi abstraites que difficilement lisibles sur une courte période. Le facteur temps est évidemment l’élément prépondérant. Un produit inadapté au premier abord ne recevra pas sa chance. Le bien parfait au premier coup d’œil peut quant à lui nous faire déchanter par la suite.

Cette quête fantasmée de perfection balaie d’une main un chemin parcouru d’embuches entre deux personnes prêtes à franchir les obstacles pour une relation sérieuse. Ici, la première difficulté peut mettre un terme à n’importe quelle romance, peu importe son potentiel à long terme.

Les déboires amoureux s’enchainent et la recherche continue de la personne idéale peut endommager votre confiance en vous.

Le manque d’opportunités poussant à l’idéalisation

Si des rencontres sans cesse renouvelées contribuent à l’excès de critères, il ne faut pas oublier les personnes qui rêvent d’un tête-à-tête. Quelques femmes et de nombreux hommes inscrits sur les applications de rencontres n’y connaissent pas un franc succès. Devant une absence d’opportunités qui pèse, ces individus se raccrochent parfois à peu de choses.

Les personnes isolées ou trop timides ont une tendance naturelle à davantage rêvasser leur vie et leur partenaire idéal. Or, ces éternels célibataires ressentent surtout le manque de vivre une histoire de couple.

Certains aspirent à une idylle en toute simplicité pendant que d’autres se mettent à rêver d’une romance comme celles projetées au cinéma. Dans les deux cas, ces célibataires en quête de sentiments tendent à magnifier les autres solos qui croisent leur route.

Lisez aussi : Pourquoi les hommes sont globalement plus romantiques que les femmes ?

Dépeindre l’image du geek mal dans sa peau qui tombe amoureux d’une fille de sa classe (ou de son boulot) qui le regarde à peine serait quelque peu cliché. Pourtant, de nombreux hommes s’accrochent parfois à tellement peu de choses qu’ils en perdent le sens des réalités. Leur envie d’être en couple est tellement grande qu’ils s’accrochent à un pseudo amour virtuel.

Devant une femme qui montre peu ou pas de signes d’intérêt dans le temps, ils tendent désespérément de se convaincre du contraire. Or, cet état d’esprit ne leur permet pas de plaire et encore moins d’obtenir l’amour.

La déception de la personne idéalisée

L’intérêt peut également être mutuel, mais l’idéalisation occulte notre côté rationnel. Qui n’est pas déjà tombé amoureux d’une individualité dont après coup on se dit qu’on n’avait pas grand-chose en commun pour construire une relation solide ?

Plutôt que de saisir la première personne venue, mieux vaut tenter d’élever son capital afin de se créer davantage d’opportunités.

S’entêter à fréquenter quelqu’un qui ne nous correspond pas est une perte de temps considérable. Cela s’avère destructeur pour le moral lorsqu’on voit qu’autrui nous échappe au profit de quelqu’un d’autre.

Retrouver le sens des réalités pour vivre une histoire saine

L’excès ou le manque de possibilités nous pousse souvent à mal jauger la personne convoitée. Bien que cela puisse faire grincer des dents certaines âmes sensibles, il faut chercher à comprendre ce que nous valons sur le marché de l’amour.

Que veut-on et qui désirons-nous ? Que pouvons-nous apporter concrètement à l’autre ? En tant qu’homme, si vous rencontrez une femme, elle attendra généralement de vous que vous puissiez la tirer vers le haut.

Si la personne vous domine en termes de beauté et de statut social, vos chances sont quasi inexistantes. Essayez de voir où vous vous situez sur chaque échelle. Aussi peu romantique que cela puisse paraitre, le choix de partenaire s’effectue d’abord sur ces critères, surtout sur les applications de rencontres comme Tinder ou Adopte un mec.

La gentillesse, l’humour et même l’intelligence ne vous aideront pas à trouver l’amour si vous êtes un chômeur au physique lambda.

La difficulté de trouver la perle rare en ligne

Du côté des femmes, méfiez-vous de vos trop nombreuses opportunités. Non seulement elles peuvent vous faire perdre le sens des réalités, mais les hommes séduisants qui vous plaisent sont souvent rares. Certains vous témoigneront de leur intérêt pour un plan d’un soir. Vous constaterez toutefois qu’ils ne sont pas nécessairement prêts à s’engager avec vous.

Lisez aussi : Femmes sur Tinder : leur frustration malgré le succès

Identifiez les femmes qu’il attire et tentez raisonnablement de cibler ce que vous apportez de plus. Se muer en pâle copie de vos concurrentes ne vous offrira pas d’exclusivité. Tout autant qu’un homme ne vous tirant pas vers le haut ne retiendra pas longtemps votre attention.

Le monde de la drague 2.0 a encore de beaux jours devant elle. Faire sans cesse de nouvelles rencontres demeurera une facilité pour les plus doués en séduction. Ils pourront toujours trouver un plan cul et des sex friend. Or, ces derniers ne semblent finalement pas mieux armés que les autres pour trouver la perle rare.

Vous comprenez que vous courez désespérément derrière un idéal utopique en amour et cela vous pèse. Comment se sortir de ce cercle vicieux et ne plus enchainer les déception sentimentales ? Venez m’exposer votre cas lors d’une séance de coaching afin de donner une nouvelle direction à votre vie amoureuse.

Pas encore certain ? Je vous propose un coaching gratuit par mail !