On n’ose pas trop en parler et pourtant ils obsèdent de plus en plus de monde dans notre société. Les compliments sont implicitement désirés lorsque nous postons sur les réseaux sociaux. Seulement, cette surenchère de petits mots d’encouragements cache souvent un manque de reconnaissance en amour ou au travail. Face à ce manque de vraies louanges, vous êtes nombreux à chercher un substitut, un placebo capable d’atténuer vos souffrances.

Une société où l’on cherche sans cesse les compliments

L’omniprésence des compliments sur la toile peut être interprétée de diverses manières. D’un côté, les nouvelles générations semblent posséder un égo surdimensionné à vouloir sans cesse poster des photos et des vidéos d’eux.

Depuis l’intronisation du bouton j’aime sur les différents réseaux sociaux, nous sommes tous curieux de voir combien de “likes” nos publications vont recevoir. Un post ignoré peut être particulièrement dur à surmonter pour certains d’entre vous.

Dans un autre registre, la recherche d’approbation peut résulter d’un manque de réelle considération dans la vraie vie. On pourrait incriminer les parents, l’école, nos coachs ou encore nos supérieurs au travail qui ne reconnaissent pas à bon escient la plus-value que nous générons. Ceci est probablement exact pour de multiples individus. Ceci dit, le virtuel qui s’érige comme une consolation du réel, bloque peut-être ce dernier.

Le fait de complimenter quelqu’un sur internet n’est finalement qu’une louange banale et presque masquée qui apporte généralement peu de valeur ajoutée. Vous remarquerez que les personnes qui vous saluent peuvent être aussi bien des proches que de quasi-inconnus. Notre façon de formuler des encouragements a été facilitée par l’ère du numérique.

Or, si un virement effectué en ligne présente l’avantage de ne plus devoir se déplacer à notre banque tout en remplissant parfaitement son objectif, l’éloge en un clic n’est pas aussi impactant que celui émis en face à-face.

La quête du compliment facile pour omettre des failles

La recherche de récompense peut émaner de différents facteurs. Celle ou celui qui tend la perche pour recevoir des louanges a toutefois inévitablement besoin de validation, aussi mince soit-elle.

Le compliment en ligne est devenu tellement facile à obtenir que nous nous dirigeons vers une paresse générale. En démontrant très peu de valeur et d’utilité, les flatteries subsistent malgré tout et peuvent même se multiplier.

Les réseaux sociaux sont les témoins du Nouveau Monde de bisounours où chacun est beau et gentil. Pour avoir de la valeur, il suffit de sentir qu’on en fournit. Cette hypocrisie générale masque les réels problèmes des gens. On leur affirme qu’ils sont au top alors qu’au fond ils demeurent nombreux à souffrir.

À l’instar d’une friandise lorsque le corps ressent un manque de sucre, le compliment va nous apporter ce shoot de dopamine qui nous soulage. Or, ce dernier ne fait que nous enfermer dans un cercle vicieux.

Plutôt que de se lever et créer des choses qui méritent de vrais éloges, nous multiplions, depuis notre canapé, les petits encens qui inondent notre Facebook, Instagram et autres réseaux.

Ce schéma est identique à une personne en surpoids qui se rassure dans de la mauvaise nourriture plutôt que dans des séances de sport et une alimentation équilibrée. La liste de ce type de mécanismes est non exhaustive et s’applique potentiellement à tous les publics.

Quand multiplier les compliments se transforme en art de se tirer une balle dans le pied

Qui dit ère du numérique dit également applications de rencontres. Si les deux sexes sont concernés, les femmes sont plus à même de récolter des compliments de la gent masculine que l’inverse. Davantage sollicitées en moyenne que leurs collègues hommes, elles peuvent facilement obtenir l’approbation de mâles en manque grâce à quelques photos.

Comme expliqué précédemment, ces louanges agissent tel un bonbon sur le système. Ils procurent un sentiment de plaisir qui s’avère toutefois éphémère. En plus de la durée de vie très limitée de satisfaction, on frôle la boulimie à force de trop en manger.

Le sentiment final s’apparentera plus à du dégoût qu’autre chose. De plus, les compliments ont plus rapidement un goût amer lorsqu’ils sont émis par des gars qui ne sont pas susceptibles de vous plaire dans la vraie vie. Le risque que la sucrerie ne remplisse pas son rôle en étant écœurante s’accroit.

Lisez aussi : Femmes sur Tinder : leur frustration malgré le succès

Dans ce cadre-là, d’innombrables hommes font fausse route en complimentant des inconnues. Bien qu’une femme postant des photos d’elle-même recherche une approbation physique d’autrui, il ne sert à rien d’en faire des caisses.

Si vous ne lui plaisez pas, votre like ou commentaire aura peu de saveur à ses yeux et l’excès d’encens de votre part peut la mener à l’indigestion. Dans la vraie vie, les compliments ont évidemment plus d’importance. Si vous allez en “date”, votre match vous a validé au préalable, ce qui est un deuxième bon signe.

Lorsque nos compliments trahissent nos faiblesses

Or, évitez ici aussi de lancer des louanges à tout va. De nombreux garçons inondent des filles de compliments qu’ils connaissent parfois seulement depuis quelques minutes. Devant une silhouette qui leur plait, ils balancent tous les éloges qu’ils ont en stock.

Ces faux romantiques tombent dans le fameux effet de halo. Ce biais cognitif consiste à appliquer uniquement des caractéristiques positives à autrui à partir d’un seul élément. La jolie fille se transformera donc en quelqu’un de bien, généreux, intelligent, etc.

Lisez aussi : Quand l’homme gentil accumule de l’idéal au lieu du capital

Bien que nous semblions de plus en plus nombreux à disposer d’un égo surdimensionné, l’excès d’encens nous questionne. Non seulement nous pensons que nous ne méritons pas toutes ces belles considérations, mais nous nous demandons pourquoi l’autre personne nous flatte à ce point. D’un côté, elle cherche à recevoir des compliments en retour et d’un autre côté cela dénote quelques faiblesses.

Certains hommes trop élogieux

Un homme qui complimente sans cesse une femme qu’il connait à peine démontre à son insu qu’il a peu de valeur. Non seulement cette façon de procéder s’avère peu efficace en séduction, mais elle trahit généralement un manque d’expérience.

Naïfs, certains mecs sont capables d’exprimer devant le crush qu’elle est “out of their league”. Cela revient tout simplement à dire qu’elle pourrait trouver bien mieux. Le cas inverse d’une femme l’affirmant à un homme existe évidemment. Il semble toutefois nettement moins fréquent.

L’homme qui flatte à tout va met surtout en lumière son insécurité. Il commet régulièrement une erreur de lecture en exerçant une projection sur celle qu’il adule. Hormis quelques exceptions, cela va créer un décalage entre les deux protagonistes qui ne vont pas avancer au même rythme.

Face à un manque de réciprocité, l’homme risque de renforcer son système de compliments et de faire fuir son crush qui se sentira étouffée.



A quel point es-tu maitre de ta vie sentimentale ?



Tu es en couple, mais tu rencontres quelqu’un qui te plait :



Ton/ta partenaire a le pouvoir de :



Pour toi, la vie amoureuse c’est :



Que tu sois en couple ou célibataire, ta vie sentimentale ressemble à :



Lorsque vous êtes invités à une soirée avec ton/ta partenaire :



Dans ton couple, tu es du genre à :



Pour toi, une longue phase de célibat est :



Quand ton/ta partenaire ne répond pas assez vite à tes messages, tu :



Après une rupture, tu :



En phase de séduction, tu es plutôt :




Votre note est de

0%






L’art du compliment bien placé pour augmenter sa valeur

À l’inverse du distributeur de félicitations évoqué au paragraphe précédent, l’homme qui parvient à bien placer un louange augmente sa valeur auprès de la gent féminine. Non seulement il n’en fera pas trop, mais il épinglera un détail que d’autres n’ont pas relevé. Le souci des compliments est qu’ils sont souvent répétitifs et généralistes.

Nous apprécions tous entendre un mot gentil à notre égard. Or, seule une remarque personnalisée peut réellement nous flatter. Pour en revenir au sucre, on remplacera le bonbon amer par une friandise exquise. Le plaisir ressenti demeurera assez court sur l’instant, mais on s’en souviendra encore à l’avenir.

Contrairement à celui affichant de l’insécurité, l’homme qui parvient subtilement à placer de temps à autre un éloge qui frappe juste sort du lot. Non seulement l’inconscient de son crush le rangera dans ceux qui ont de la valeur, mais ce n’est pas tout. Les compliments personnalisés riment avec sens de l’observation et intérêt.

Lisez aussi : comment un homme va réellement attirer les femmes ?

La louange généraliste dépeint habituellement un individu en manque d’approbation qui cherche lui-même à combler rapidement un vide. L’éloge personnalisé est une preuve que la personne s’intéresse véritablement à vous même si ce n’est pas un gage de réussite pour la suite.

La multiplicité des compliments a fait perdre en valeur les plus banals. Ils inondent notre quotidien, surtout dans le monde virtuel. En revanche, ce nivellement par le bas permet aux plus fins et audacieux de sortir du lot de ce marché de l’amour devenu trop standardisé et prévisible.